• Le Tombolo à Ste Marie

    Aujourd'hui je vous faire visitez l’Îlet de Ste Marie nommée "TOMBOLO" et son entourage. (1)

    Source: http://www.saintemarie-martinique.fr/FR/visite-l-ilet-sainte-marie-et-son-tombolo_9432.html

    L'îLET SAINTE MARIE

    Ancien port, situé face au bourg il est rattaché à la plage par une curieuse bande de sable appelée Tombolo.

    LE TOMBOLO : CURIOSITE DE LA NATURE

    Ce mot d'origine italienne désigne une flèche sableuse qui relie généralement un îlot à la terre ferme.
    Le tombolo de Sainte-Marie résulte de l'action des facteurs hydrodynamiques marins. Les houles qui viennent du large se diffractent sur la face exposée de l'îlet de Sainte-Marie et mobilisent des sédiments (sables, graviers et galets) qui s'acheminent progressivement sur sa face protégée par l'intermédiaire de la dérive littorale. Dans le détail, lors de la diffraction, les houles perdant une partie de leur célérité, donc de leur énergie, elles déposent leur charge sédimentaire sous le vent de l'îlet (sur la face protégée), favorisant la formation d'un cordon sédimentaire ou d'un saillant triangulaire qui relie alors l'îlet à la côte.
    Au cours de l'hivernage (approximativement du mois de juillet au mois de novembre), les fortes pluies associées à l'augmentation du débit des rivières et à une plus forte instabilité aérologique favorisent l'immersion quasi-totale du tombolo ; il devient alors presque invisible, seuls quelques panaches blanchâtres en soulignent la localisation.
    Au cours du Carême (approximativement du mois de janvier au mois d'avril), les facteurs précédemment énoncés s'amenuisent, le cordon sédimentaire émerge et est alors visible de loin. Certains jours, le niveau de la mer est si bas que le tombolo devient praticable à pied ou à cheval.
    Bien qu'il existe en Martinique d'autres tombolos, celui de Sainte-Marie est le plus connu et le plus caractéristique, en raison de la charge historique qu'il véhicule.

    Pascal SAFFACHE
    Universitaire

    N.B. : BAIGNADE DANGEREUSE, NON SURVEILLEE

    Sentier du côté droit de l’îlet fermé du 1er avril au 31 août afin de protéger les sternes de Dougall, une espèce d’oiseau rare qui niche sur cette partie de l’îlet à cette période. (Arrêté préfectoral de protection de biotope sur la zone de nidification).

     

    « Quartier Beauséjour à la Trinité, MartiniqueLe Tombolo à Sainte Marie - suite »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mai 2016 à 23:41
    Bonsoir Pétra ♡♡
    Magnifique plage mais la mer n'a pas l'air bonne, un côté sauvage que j'aime bien. Encore merci pour les belles photos.
    Passe une bonne soirée, bises Véronique
    2
    Jeudi 12 Mai 2016 à 06:52

    bonjour tisoleil.Comme tu dis,c'est dommage de ne s'être rencontré pendant mon séjour.Mais c'est encore possible,pourquoi pas!!Je connais bien ce coin de l'île-le Robert-Sainte Marie et les Fonds Blancs un peu plus au sud.Je me souviens d'un petit resto au François:c'était à tomber par terre.Je vais partir promener notre chien,mais il faut que la pluie s'arrête.Il fait doux chez nous mais bien humide.Bisous chez toi et agréable journée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 12 Mai 2016 à 09:26

    cc wow que ca fait longtemps lol j espere que tu va bien tu dois etre bien avec le soleil agreable bonne journee bisous 

    4
    Jeudi 12 Mai 2016 à 19:25

    Bonsoir mon amie comment vas tu ? 

    chez nous c'est pas top cette semaine est remplie de pluie 

    et de vent pas génial mois de Mai pour le commencement 

    bisous bisous ma douce amie 

    bonne et douce fin de semaine amitié Mado 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :